Intelis lance son blog pour 2017

Marketing digital : 4 conseils pour briller en 2017

2017 sera une année pleine d’enjeux pour les marketeurs, qui devront s’aligner sur les décisions qui vont être prises en matière d’échanges commerciaux ou de protection des données. Voici 4 conseils pour faire la différence dans sa stratégie digitale.

 

Capter les émotions pour mieux répondre aux attentes des clients L’émotion

cette réaction affective spontanée, y est pour beaucoup dans la décision d’achat mais reste pourtant très difficile à mesurer de par sa nature. En attendant la création d’outils capables de mesurer les émotions de façon tangible, il est important que les annonceurs mènent par exemple une enquête en ligne en orientant les questions sur ce sujet. Il leur faudra aussi adopter une approche empathique dans l’analyse des données pour une réponse émotionnelle similaire à celle des clients.

Jouer la carte du cross-canal

Les synergies entre le search et le social sont de plus en plus évidentes et la clef d’une campagne réussie sera de réussir à utiliser les données de l’un pour optimiser l’autre et vice versa, et tout cela de manière automatisée. Il est désormais possible par exemple d’utiliser les recherches d’utilisateurs sur Google pour mieux les re-cibler sur Facebook grâce au Search Intent de Marin Software.

Combiner le cross-canal et le cross-device

50% des dépenses search ont été effectuées sur mobile cette année d’après un rapport de Marin Software. Il ne faudra toutefois pas négliger la part, toujours importante, des clients qui effectuent leurs recherches sur desktop et bâtir une stratégie en pensant multi-device. Dans ce contexte, il sera primordial de comprendre le parcours de conversion de ses clients (où? quand? avec quel moyen?) qui varie d’une catégorie démographique à l’autre et de mettre en place des outils de cross-device pour optimiser ses campagnes.

Adopter des modèles d’attribution en adéquation avec les changements digitaux

Dans cet environnement qui se complexifie, la clef pour des campagnes optimisées sera d’adopter des modèles d’attributions qui tiendront compte du multi-device et du multicanal. Il faut oublier le modèle du « last click », réducteur et souvent inexact, qui la plupart du temps attribue une conversion à un élément du parcours client pourtant mineur. Un tracking solide et précis permettra aux annonceurs de mieux attribuer les conversions et apportera un meilleur calcul du ROI.

 

 



Laisser un commentaire